Culture Food

Yams

Une des choses les plus excitantes dans les voyages, c’est d’explorer les supermarchés à la recherche des bizarreries locales. Avec François, on a littéralement «visité» des supermarchés, juste pour le plaisir de flâner dans les rayons et de bloquer devant certaines spécialités du coin.

Un bel exemple avec cette photo de François: il a succombé au fromage en barre d’un kilo. C’est bien évidemment ignoble, gras, sans goût, mais: c’est fun et local (il en a mangé 500g en 3 jours, visiblement il n’a pas le gène français du fromage aussi chauvin que moi).

Valum

Les plus belles découvertes se font quand même du côté des fruits et légumes. Dans le quartier de Parnell, à l’est d’Auckland, a lieu tous les week end ce qu’ils appellent le French Market. Rien de français à part un stand de crêpes, si ce n’est le concept de marché à la française (oui, visiblement, les fruits & légumes du producteur au consommateur, chez eux, c’est une étrangeté du bout du monde), où on trouve des tas de petites choses intéressantes. On a fait l’impasse sur les fruits type tamarillo, qu’on ne sait vraiment pas comment manger (côté fruits, on a juste testé le jus de «feijoa», qu’on appelle aussi la goyave-ananas. Parce que ça a le goût des deux, oui oui). Par contre, on a succombé aux carottes violettes, et aux «Yams», ces petits boudins au beau rouge brillant. En fait, ça aurait un goût entre celui de la pomme de terre et de la patate douce (dont ils raffolent ici). Bientôt dans nos assiettes.

Ils ne sont pas très réputés pour la gastronomie ici. Sortis de leurs «roasts» de toutes les viandes possibles et imaginables, on tourne un peu en rond. Par contre, ils ont un concept assez chouette (qui est aussi à l’origine de l’obésité et de la mal-bouffe en Nouvelle-Zélande): les Food Courts. Dans l’idée, c’est plein de petites échoppes de cuisines du monde rassemblées dans un même lieu (un grand local, un étage de centre commercial), où on mange des choses excellentes pour vraiment pas cher. Par exemple, ce midi, on a mangé indien (Butter Chicken pour François, Veggie Korma pour moi, avec deux grosses portions de riz et un nan au fromage) pour 20 NZD, soit…13€! Et c’était ultra copieux! Ils ont le même concept avec des sushis (testé aussi, pour moins cher que ça), autant dire que je suis aux anges!:)

Sinon, toujours pas de Pavlova à l’horizon. Par contre, on a goûté le Bubblegum Slushy de chez McDo, et c’était vraiment, vraiment mauvais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s