Coromandel 1/3

SONY DSCAfin de profiter de la dernière semaine de congés de mi-semestre d’Elsa, nous avons planifié pour ce début du mois de septembre un sejour dans la région du Coromandel. Il s’agit de la pointe au sud-est d’Auckland, une région trèèèès trèèèèès verte autrefois renommée pour ses quelques mines d’or mais aujourd’hui plutôt connue pour être une région peu fréquentée avec quelques centres de méditation bouddhistes perdus au milieu de nulle part et beaucoup de hippies.

SONY DSC

Nous sommes donc partis lundi matin en voiture de location (conduite à gauche BONHEUR), sous une pluie battante, et après une grosse centaine de kilomètres, nous sommes arrivés dans la ville de Thames (8000 habitants) qui est la GROSSE ville de la région avec un centre commercial et tout (youhou).

Le temps n’étant toujours pas très beau, et après avoir trouvé porte close devant les deux musées que nous voulions initialement visiter (une visite de mine et l’Ecole des Mines de la ville, avec ses collections de minéraux – oui, c’est total décadent les musées à Thames) nous avons décidé assez vite de reporter la randonnée initialement prévue et d’aller visiter une serre tropicale en périphérie de la ville, où on évolue au milieu de plus de 500 papillons, d’oiseaux et de plantes exotiques. C’est un original (il n’y a que ça dans le Coromandel) passionné de papillons qui a décidé de construire sa serre et de la remplir de papillons du monde entier. Les photos ont été dures à prendre vu qu’avec la chaleur de la serre tout se couvrait vite de buée.

SONY DSC

SONY DSC

Suite à cette visite et le temps ne s’améliorant vraiment pas, nous avons repris la voiture pour remonter la pointe vers Coromandel Town (1500 habitants) l’autre grosse ville historique. Le paysage passe vite de petites routes de bord de côte à des routes montagneuses.

Nous nous sommes arretés là pour la soirée dans un backpacker situé dans une petite ferme et nous nous sommes promenés sur les hauteur de la ville (toujours sur un ancien Pa Maori) afin de profiter des derniers rayons du soleil qui, pour le coup, a bien voulu se montrer.  Nous avons pu voir encore beaucoup de fougères-arbres et quelques arbres « Kauri » (l’arbre sacré des Maoris) qui ont presque tous disparu à l’état sauvage vu que c’était des arbres énormes, grands et droits, qui pouvaient faire d’excellent mâts pour les navires de sa Majesté… Les « Kauris » actuels font l’objet de replantage et ne sont âgés que de quelques années…(il n’en reste que 2% du nombre qui existait avant l’arrivée des -salauds- de britanniques).

Malgré le mauvais temps, nous avons pu quand même bien profiter de la journée et nous nous sommes même consolés en achetant un delicieux poisson fumé (spécialité de Coromandel Town, de même que les fruits de mer) que nous avons mangé le soir même.

SONY DSC

Nous nous sommes couchés la tête pleine des aventures qui nous attendaient encore… (suspense)

SONY DSC SONY DSC


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s