Whatipu Beach

SONY DSC

Je m’étais inscrite au Club de Kayak/Rafting pour m’occuper le week-end, pendant que François travaillait. Ça a beau être très chouette, il n’y a pas de sorties toutes les semaines et donc, j’ai décidé de m’inscrire également au Club de randonnée.

SONY DSC

SONY DSC

Pour ma première sortie, j’ai donc eu l’occasion d’aller explorer pour la journée une partie des Waitakere Ranges, une chaîne de montagnes à à peine 20mn en voiture à l’ouest d’Auckland, qui sépare la ville de la mer Tasmane. Nous nous sommes rendus tout au sud des Waitakere Ranges, afin de rallier, depuis les falaises, Whatipu Beach, une plage totalement sauvage (et relativement difficile d’accès, voyez plutôt…).

SONY DSC

Nous avons donc commencé à longer les immenses falaises afin d’aller explorer quelques grottes. Ça commençait fort: de l’eau jusqu’aux genoux pour accéder à certaines, et une fois dedans, ce n’était pas mieux. Torche dans la bouche, nous nous sommes retrouvés à ramper dans un petit boyau d’une soixantaine de centimètres de haut, pour à peu près autant de large. Une fois dedans, nous nous sommes retrouvés dans une immense salle aux parois scintillantes, c’était un bien joli spectacle. Cela dit, mon petit côté aventurière a été refroidi au moment où il a fallu s’insérer dans une faille qui ne permettait même pas de passer avec les poumons gonflés, où avec la tête droite. Je veux bien ramper, mais étrangement, me sentir coincée à la verticale est bien trop oppressant!

SONY DSC

SONY DSC

Après deux ou trois autres grottes, nous avons mis le cap vers la plage, qui devait se situer à quelques deux kilomètres du pied des falaises. Seul chemin pour s’y rendre: les marécages! La guide s’est attelée à tracer un sentier inexistant au milieu d’herbes incroyablement denses et plus hautes que moi, le tout, dans une bouillasse relativement infâme, qui nous arrivait parfois jusqu’à mi-cuisse. Quand je pense que des gens payent le prix fort pour des bains de boue! Nous avons donc passé près d’une heure à patauger dans la vase, en remerciant la Nouvelle-Zélande de ne pas héberger d’alligators et autres reptiles aquatiques (moi qui ai revu les films Anaconda I et II récemment, je vous assure que j’avais l’impression de revivre certaines scènes pour le moins flippantes!). Finalement, personne ne s’est fait gober par un serpent de 30 mètres de long, et il n’y a même pas eu de petite sangsue pour rigoler!

SONY DSC

Au bout de ce (long) trajet à ne rien voir d’autre que des herbes, et sans jamais apercevoir ladite plage, nous avons enfin atteint une grande dune: la plage était derrière! Nous étions seuls au monde sur cette plage immeeeeense de sable noir, parfois bleu, avec le profil des Waitakere en fond, c’était sublime. Cadeau bonux complètement inattendu mais TELLEMENT cool: un petit phoque se la coulait douce sur la plage, et nous a laissé le photographier bien gentiment, en faisant des bruits de phoque (comme dirait François « c’est quoi des bruits de phoque? », et vous ratez ici une magnifique imitation de ma part, qui me met en plus sérieusement à mon avantage).

SONY DSC

SONY DSC

Nous avons donc fini notre périple en marchant sur la plage (oui parce que finalement, la plage est accessible par voie « normale », les marécages, c’était pour le fun!), et avant de reprendre la route, certains ont absolument tenu à piquer une petite tête pour profiter du magnifique temps que nous avons eu toute la journée. Ils sont fous ces kiwis.

SONY DSC

Je suis rentrée bien fatiguée (mine de rien, le côté gluant de la vase, ça fait super bien les cuisses!) et ravie de ma journée. Nous étions une grosse vingtaine et l’ambiance était excellente. Je retire tout ce que j’ai pu dire sur les kiwis: ce ne sont pas eux qui sont bizarres, c’est juste les kayakeurs! Nous avons passé la journée à rigoler et à discuter de tout et de rien, le tout dans trois langues différentes (oh my Dieu, mi Spanish es rusty!).

Prochaine sortie prévue dans deux semaines, pour un week-end entier cette fois-ci…!

SONY DSC SONY DSC

SONY DSC
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s