Fox Glacier

SONY DSC

Pour une fois, le trajet en bus a été rapide. Il n’y a qu’une demi heure entre les villes de Franz Josef et de Fox Glacier. C’est donc de relativement bon matin et après une nuit bien pluvieuse (Il pleuvait tellement que nous avons du abandonner notre tente pour nous réfugier en dortoir… c’est vraiment la première fois de ces vacances que ça nous arrive) que nous sommes arrivés dans cette petite ville.

Fox Glacier compte environ une centaine d’habitants et sa vocation première, comme son nom l’indique, est d’être la porte d’entrée vers le glacier de Fox.

Nous avons posé nos sacs dans le backpacker qui allait nous accueillir pour les trois prochains jours et nous nous sommes dirigés vers le glacier, quand en chemin, nous avons enfin reçu des nouvelles de Violène et Morany, nos deux amies précédemment vues à Wellington (voir article précédent) et qui faisaient le tour de l’Ile dans l’autre sens, par la cote Est. Quand je dis « enfin reçu des nouvelles » c’est parce que le réseau téléphonique est super nul dans ce coin de l’île. Il n’y a que dans les villes que l’on peut espérer téléphoner et encore… alors pour essayer de se croiser au bon moment avec des gens, bonjour la galère.

Bref, on s’est quand même croisés sans trop de problème, on a alors pu passer la journée ensemble avec pique-nique au bord d’un lac et café dans le bar Saloon (avec musique country), le tout en se racontant nos différentes aventures de ces trois dernières semaines. Petit bonus du jour, suite aux conseils de notre logeuse, nous avons pu aussi aller voir, à la nuit tombée, des Glow-Worms. Mais beaucoup hein, genre 10000 dans toute la forêt (ambiance forêt des fées). Encore une fois, faites confiance aux locaux plus qu’aux guides de voyage (le notre commence d’ailleurs à accumuler les erreurs, ça a le don de bien m’énerver).

Mais bon, le vrai but de nos retrouvailles était surtout et avant tout de pouvoir tous les quatre faire une RANDONNEE SUR LE GLACIER! (musique Wagnerienne)

Nous avons pour cela engagé un guide auprès de la maison des guides locale. Nous sommes donc partis pour une journée sur la glace, avec crampons et tout.

La première partie de la journée (départ le matin à 8h15) à consisté à rejoindre le glacier, ce que nous avons fait après une belle ascension à travers la forêt vierge dense qui couvre toutes les vallées qui ne sont pas sous la glace.

Après la mise en place des crampons et une courte formation sur comment marcher avec ces véritables « crocs de pieds », le guide nous a ouvert la marche et le passage a coups de pic. Pas besoin de s’encorder ici, le glacier étant situé très bas pas rapport au niveau de la mer (la face terminale est à une altitude d’environ 200m) il n’y a pas de neige en surface pour cacher de traitresses crevasses.

Nous avons ainsi pu remonter de la face terminale jusqu’au séracs du mur, en passant d’ailleurs dans une crevasse entre deux séracs avant de terminer l’ascension en haut d’un petit éperon de glace permettant d’avoir une vue complète sur le mur.

Pour info, les mots français « sérac », « crevasse », « crampons » et autres joyeusetés propres au glacier sont utilisés de façons internationale, il faut dire qu’en matière de glacier, nous en avons certains en France aussi. Pour info aussi, la boue créée par le glacier à partir de la farine de roche mêlée d’eau peut être utilisée comme boue cosmétique pour le corps, certaines en ont profité pour faire des réserves (hein Violène).

La redescente s’est ensuite faite par le même chemin qu’à l’aller, ce qui nous a permis de retrouver la gourde que le guide avait fait tomber dans une fissure pendant qu’il taillait le chemin. Au total, la randonnée a duré plus de 7 heures, ce qui peut vous permettre d’imaginer que nous étions bien fatigués en rentrant. Bonus supplémentaire, nous n’avons pas eu de pluie, ce qui est très rare dans cette région. A l’heure où j’écris ces lignes, il est d’ailleurs prévu une chute d’environ 70mm de pluie dans les prochaines 36 heures.

Après un dernier verre de victoire bien mérité, les filles sont reparties de leur coté, vers le Nord. De notre coté, nous avons pu encore profiter d’une journée de repos à Fox Glacier avant de continuer notre voyage en bus… toujours plus au Sud.

Et déjà, la moitié de nos vacances se sont écoulées.

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s