Matamata

SONY DSC

Apres nos aventures sur White Island, nous avions prévu de partir vers le lac Taupo, et encore plus au Sud. Le but étant de pouvoir gravir le fameux volcan Tongariro et de voir les lacs Emeraude (la dernière fois, nous avions du repousser ce projet pour cause d’eruption)

Pas de chance cette fois encore, une partie de la randonnee était fermée et l’accès au sentier se faisait en empruntant un navette obligatoire, payante et surtout tres très tôt. Trop tôt en fait, à quatre heure du matin. Bref, on a décidé une fois encore de reporter cette balade…

A la place, nous sommes remontés comme on avait prévu vers la petite ville de Matamata. Cette ville est célèbre car elle est le point de départ vers le village des Hobbits.

C’est a tel point l’attraction de la région que même l’office du tourisme est bâti comme une maison du Seigneur des Anneaux.

Bref, nous avons pris trois billets pour aller visiter le site l’après-midi même.

Apres tant de temps sur les petites routes perdues et dans les régions peu habitées de la Nouvelle Zélande, cela faisait bizarre de se retrouver dans un lieu mega-touristique: avec des bus a la pelle, des touristes de partout et le clic clic constant des appareils photos qui vont tous immortaliser les poses stupides des gens devant les mêmes lieux (on s’est un peu moqué des gens a ce moments là et on a fait les mêmes photos qu’eux… On vous en fait profiter en bas de l’article!)

En tout cas, la visite etait super! Les decors sont magnifiques et construits en dur, pour de bon. La guide avait plein d’anecdotes sur chaque maison et chaque potager, on en a bien profité. Et comme nous étions encore dans une région avec des sources chaudes, nous avons fini la journée dans un camping qui possédait sa propre piscine à 37°C et on s’est offert une tournée de pizza au restaurant le plus proche (rien à voir avec les sources chaudes mais ça fait toujours plaisir)!

« Le Message d’Aurore »

L’ado en moi ne se serait pas remise de ne pas découvrir le véritable Hobbitbourg! L’endroit fait un peu (beaucoup) usine à touristes, mais on en prend vraiment plein les yeux. Dans un groupe d’une quarantaine de personnes, nous avons arpenté sous un soleil de plomb les chemins menant aux différents trous de hobbits, sous la houlette d’une guide qui n’a pas manqué de nous indiquer les meilleurs coins à photo et de nous donner plein de petites infos amusantes. Nous avons comme de bien entendu mitraillé l’endroit – Culdesac, l’arbre à fêtes, la maison de Sam…- tout en nous payant allègrement la tête d’une niaise touriste qui se faisait prendre en photo par son «amoureux» toutes les deux secondes, se mettant niaisement en situation devant n’importe quel accessoire. La visite s’est achevée par un petit verre de cidre ou de Ginger Ale bien frais au Dragon Vert. Malheureusement, Pippin n’était pas là pour nous égayer d’une chanson!

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s