Les plages du Coromandel

SONY DSC

Il n’y a pas à dire, quand on a pu profiter d’un camping avec douches chaudes, la suite du voyage est toujours plus agréable.

Nous avons pu attaquer le lendemain en allant dès l’ouverture visiter un parc d’attractions sur le thème de l’eau. Le parc Waterworks est aussi et avant tout entièrement construit en objets de récupération (tuyaux, vélos, pneu et autres couteaux à beurre) qui lui confère une ambiance vraiment particulière et décalée. Evidement, qui dit «eau» dit «bien mouillé» et les différents jeux et stands nous on humidifiés comme il fallait.

Dans nos plans de visite avec Aurore, il était également prévu de faire un passage par les plages de la côte Est. Celles ci sont soit très impressionnantes et préservées (la plage de Cathedral Cove n’est accessible qu’à pied et après 40 minutes de marche) mais le paysage est alors beau à couper le souffle (cf. photos), soit bien plus ludiques comme la plage de Hot Water Beach.

Le principe de l’amusement sur celle-ci est simple: armé d’une pelle (louée 5$) vous attendez que la marée descende. Ensuite, vous creusez dans le sable découvert votre propre baignoire qui va alors miraculeusement (et hydrothermalement) se remplir d’eau chaude. Attention toutefois car l’eau qui a été chauffée par un vieux magma souterrain sort à la surface à la température de 60°, il faut donc la refroidir un peu avec l’une des sources d’eau froides de surface. C’est tout un art. Résultat, on se retrouve avec une piscine spa privée aux environs de 40°. Il va sans dire que la notre était la plus belle de toute la plage. A part cela, il n’y a pas grand chose à faire car la mer est tellement forte ici qu’il est déconseillé (voire interdit) de nager sous peine de noyade. On va alors juste se tremper les jambes quand il fait trop chaud dans la piscine-spa-creusée.

Mais bon, on est pas là uniquement pour glander à la plage hein! On a aussi fait des visites éducatives dans le coin, comme le «Whiti Animal Farm» par exemple. C’est une mini zoo-ferme tenu par un propiétaire un peu hippie. On s’y promène entre les enclos des pensionnaires en distribuant des friandises si on veut (et là je dis attention, parce que nourrir des mini-kangouroux ou des poules ok mais quand on donne des graines à des autruches, je peux vous dire que c’est plus impressionnant) Un bon souvenir en tout cas aura été de voir Aurore et Elsa en train de danser avec un perroquet… si, si il dansait quand on lui disait «boogie!» (et il serrait la main si on lui disait «hello»).

François

 Le message d’Aurore

Waterworks

Le meilleur parc d’attraction du monde! Sur la Road 309, une route de gravier menant de Coromandel Town à Whitianga, se trouve un grand jardin où sont installés de nombreux et loufoques jeux, jets et sculptures d’eau et d’équilibre.

Nous avons eu la chance d’être les premiers sur les lieux et d’avoir donc pu nous promener et faire les attractions à notre guise, sans avoir à attendre, et sans avoir à nous ridiculiser devant autre que nous! Une partie de canons à eau géants aurait pu se finir en carnage, François n’hésitant pas à canarder sa douce Elsa ou sa chère soeur, mais la cause féminine a triomphé lorsque quelqu’un (nous ne dirons pas qui) a crié «Tous sur François!»

Whiti Farm

Nous avions prévu bien largement notre temps dans le Coromandel et nous étions en quête d’activités sympa et petit budget. C’est alors qu’Elsa a déniché dans son guide «Une ferme où on peut câliner des animaux». Vendu!

Le chien de la famille accueille les visiteurs, et les emmène jusqu’à la caisse. Sur un très grand terrain nous avons nourri des poules, oies, moutons, lapins, lamas, alpagas, ânes et poneys mais aussi des autruches, des émeux, des wallabies et un possum apprivoisé!

Mais c’est surtout Smiley, le cacatoès à crête jaune, qui nous a fait craquer! À la fin de notre visite, nous l’avons vu arriver vers nous sur la pelouse, comme un gros poulet. Il était très intéressé par François et par les lacets de ses chaussures! Son propriétaire est venu le chercher et le remettre sur son perchoir, où nous avons pu jouer avec lui, le grattouiller sous l’aile, et danser le Boogie ^__^

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s