Parenthèse tolédane

SONY DSC

Tolède, c’était une destination récurrente pour les samedis en famille, du temps où ma famille et moi vivions à Madrid. À nouveau, mes souvenirs ne correspondaient que très peu à ce que j’ai redécouvert lors de cette journée à arpenter les ruelles étroites et les remparts de cette ville fortifiée. Pour tout vous dire, je me souvenais surtout des « granizados de limón » bus aux terrasses des cafés par de chaudes journées, et de mon père qui flânait dans les armureries pour acheter des épées et des sabres artisanaux (la ville est en effet réputée depuis des siècles pour son savoir-faire en matière d’épées).

SONY DSC SONY DSC

Cette fois-ci, nous avons eu la chance de nous rendre à Tolède pendant une fête religieuse (totalement par hasard), qui avait recouvert les rues de vélums bienvenus, et suspendu des centaines de grosses lampes et d’étendards au-dessus de nos têtes. La ville, au charme déjà très ancien, ressemblait du coup à une cité médiévale comme on se les imagine: feutrées, mystérieuses, tantôt désertes et tantôt grouillantes de monde.

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

Par moments, on serait même crus dans un décor de cinéma, (ambiance Assassin’s Creed; comment ça c’est la honte comme référence?) à imaginer les amours d’un Roméo et d’une Juliette à l’abri de ces petits balcons fermés. La journée s’est lentement écoulée au rythme de nos pas dans les petites rues escarpées de la ville, le nez en l’air, interrompus par des petits achats comme des bijoux typiques de la ville, réalisés selon la technique   du damasquinage (importée d’orient il y a plusieurs siècles dans cette ville où un nombre phénoménal de cultures de côtoyait, il s’agit de l’incrustation de cuivre ou d’or dans une pièce en métal, pour former un motif). Mieux vaut choisir de petites pièces, sinon c’est plutôt chargé! (les espagnols ne sont quand même pas les champions de la sobriété, il faut bien le dire!).

SONY DSC SONY DSC

À ne surtout pas manquer non plus, le délicieux « mazapan », autre spécialité de la ville, gastronomique cette fois-ci.  Vendu soit en lingot, soit en petites figurines (surtout prisées pour les fêtes de fin d’année), vous ne verrez plus la pâte d’amande comme avant. Rien à voir avec les horreurs vertes et roses vendues en supermarché, le mazapan fond dans la bouche et laisse immédiatement un goût de trop peu…

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

SONY DSC

Tolède, c’est une pièce de plus dans le grand puzzle de mon enfance, et un lieu secret où la beauté est partout, à chaque coin de rue, derrière chaque lourde porte en bois…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s